Campagne Programme Big Brain Theory

Ouvrir / fermer le sommaire

Et si une autre façon de penser la recherche, plus audacieuse, plus décalée, basée sur l’interdisciplinarité était à l’origine de percées majeures, capables de révolutionner l’approche et le traitement des maladies neurologiques et psychiatriques ? C’est de cette idée qu’est né en 2015 le programme Big Brain Theory en tant que preuve de concept.

 

Pourquoi « Big Brain » ? Parce que les défis du cerveau sont immenses et parce que nos ambitions, au service des patients, le sont aussi. Pourquoi « Theory » ? Parce que nous voulons proposer des idées inexplorées et des voies nouvelles pour avancer dans la compréhension de notre cerveau. Aujourd’hui, ce qui nous manque, ce ne sont pas tant les détails que la vue d’ensemble : The Big Picture.

 

Le Professeur Bassem Hassan, Directeur scientifique de l’Institut du Cerveau, revient sur les enjeux du programme Big Brain Theory.

 

Et si… Et si VOTRE soutien était celui qui permettait à la prochaine Big Brain Theory de devenir le prochain Big Brain Fact ?

 

 

PRENDRE DES RISQUES POUR RÉVOLUTIONNER LA RECHERCHE EN NEUROSCIENCES :

une stratégie out of the box, signature de l’Institut du Cerveau.

 

  • Une stratégie de recherche révolutionnaire qui emprunte d’autres voies, transversales et osées, et permet de faire émerger des projets dits « à haut risque » dans lesquels nous croyons fortement.
  • Des équipes pluridisciplinaires engagées dans une démarche inédite  : en partant d’une idée qui prend de la hauteur, elles font converger leurs expertises, ouvrent le champ des possibles, avec en ligne de mire la possibilité d’aboutir à des découvertes au bénéfice de milliers de patients touchés par une maladie du système nerveux.
  • Des projets d’excellence sélectionnés par un conseil scientifique international de haut rang, gage de perspectives et d’efficience.
  • Des projets qui, de par leur nature, ne peuvent bénéficier en premier lieu de financements publics et parapublics.

 

INVESTIR AUJOURD’HUI DANS BIG BRAIN THEORY,

c’est oser soutenir des projets pionniers de haut niveau.

 

Le programme Big Brain Theory, véritable incubateur d’espoir, entend garantir aux projets le financement d’amorçage nécessaire pour qu’ils puissent :

> En temps 1, fournir des premières preuves de concept, garantes de leur haut potentiel de découvertes.

> En temps 2, décrocher des subventions institutionnelles indispensables à leur poursuite.

 

 

UN PROGRAMME QUI A DEJA PROUVE SON POTENTIEL 

à faire jaillir des avancées majeures et de nouveaux espoirs.

 

23 projets financés

61 publications scientifiques de haut niveau

1 brevet déposé et 1 en cours

3 jeunes talents titularisés

1 mathématicien de haut niveau recruté

 

Des percées scientifiques remarquables

  • Détection d’effets bénéfiques en pré-clinique de 3 molécules sur les glioblastomes (projet iTarget)
  • Confirmation d’une communication double-sens des rêveurs qui remet en cause l’idée selon laquelle nous sommes incapables de recevoir ou d’envoyer des informations à notre environnement lors du sommeil (projet Lucid Dream)
  • Confirmation de nouvelles stratégies thérapeutiques pour améliorer la réparation post-AVC et prévenir d’autres dommages en utilisant des anticorps monoclonaux (projet Isis)
  • Validation de l’EEG comme outil dans l’étude fonctionnelle du stade pré-clinique de la maladie d’Alzheimer et identification de nouveaux biomarqueurs électrophysiologiques prédictifs de la conversion à la maladie chez les personnes âgées asymptomatiques à risque (projet Liberate)
  • Mise au point d’un outil innovant d’évaluation de la progression de la sclérose en plaques combinant des marqueurs immunologiques, génomiques, neurodégénératifs et de remyélinisation (projet MS-Bioprogress)
  • Développement et validation d’un algorithme d’apprentissage automatique et d’un outil logiciel pour prédire certains effets indésirables (troubles du contrôle des impulsions) chez les patients atteints de la maladie de Parkinson (projet Predict-ICD)
  • Développement et validation d’un outil prédictif personnalisé fiable à 4 ans sur la maladie d’Alzheimer (projet Dynamo)
  • Développement et validation d’un outil de diagnostic précoce dans la Maladie de Parkinson (projet Semaphore)

 

 

Télécharger la plaquette de campagne