Tag Archives: organisation

Le modèle de l’Institut

Ils sont engagés avec l’Institut du Cerveau – ICM

Les Membres Fondateurs

Les Parrains

Le Comité des Amis

Les Partenaires Publics

Les Instituts Carnot

Pour faciliter le travail des chercheurs

Pour mener, animer, gérer une recherche de très haut niveau, l’Institut du Cerveau – ICM s’engage à respecter la créativité de ses équipes et à faciliter leur coeur de métier : la recherche.
L’administration est conçue pour être au service des scientifiques. L’Institut du Cerveau – ICM permet à ses chercheurs de se consacrer entièrement à leurs travaux, en les déchargeant au maximum des contraintes administratives, logistiques et techniques qui grèvent habituellement leur activité. L’organisation a été pensée pour favoriser la liberté et la flexibilité avec des objectifs de recherche bien définis. Ces conditions de travail optimales favorisent le décloisonnement de la recherche et les synergies scientifiques.

Un modèle nouveau

Qu’il s’agisse d’investissement ou de fonctionnement, l’Institut du Cerveau – ICM, fondation reconnue d’utilité publique*, est accompagné par ses partenaires institutionnels : Région Ile-de-France, Mairie de Paris, Caisse des Dépôts, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Inserm, CNRS, Université Pierre et Marie Curie.

 

Le meilleur du public et du privé

Le secteur public est représenté par des chercheurs financés par l’État et sélectionnés avec une extrême exigence.

Le financement privé fait la force et la souplesse de l’Institut et lui permet d’être réactif. Le mécénat et les dons sont essentiels pour permettre :

  • le financement sur fonds propres des équipes ou des chercheurs recrutés dans le monde entier sur des critères d’excellence ;
  • la réalisation de programmes de recherche innovants ;
  • la création de chaires “junior“ et “senior“ ;
  • des investissements d’équipements d’avant-garde.
@ Institut du Cerveau - ICM

@ Institut du Cerveau – ICM

S’engager avec l’Institut du Cerveau – ICM

Partenariats scientifiques, mécénat financier, dons de matériel ou mécénat de compétence : le soutien des partenaires privés et la générosité du grand public sont primordiaux.

S’engager avec l’Institut du Cerveau – ICM, c’est agir concrètement pour le mieux-être présent et à venir de millions de femmes et d’hommes dans le monde. Pour permettre aux chercheurs d’avancer plus vite dans leurs travaux, pour donner un réel espoir aux patients, l’Institut du Cerveau – ICM a besoin du soutien de chacun.

* Décret du 13 septembre 2006

Photo d'Alexis Brice, Directeur Général de l’ICM

Alexis Brice

Le Professeur Alexis Brice est le Directeur Général de l’Institut du Cerveau – ICM, il est également le directeur scientifique de l’Institut Hospitalo-Universitaire IHU-A-Institut du Cerveau – ICM.

Le Professeur Alexis Brice a été Directeur de l’Institut Thématique “Neurosciences, sciences cognitives, neurologie, psychiatrie” de l’AVIESAN1 (Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et la Santé). Il est également Professeur des Universités, Praticien Hospitalier et ancien Chef de service au Département de Génétique, Cytogénétique à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Il coordonne le Centre de Référence “maladies rares” de Neurogénétique et l’équipe “Bases moléculaires, physiopathologie et traitement des maladies neurodégénératives” de l’Institut du Cerveau – ICM.

Au cours de sa carrière scientifique, après une formation clinique en neurologie, Alexis Brice a étudié les maladies du système nerveux avec les nouveaux outils de la génétique moléculaire. Il a d’abord consacré ses recherches à l’étude des bases génétiques de différentes maladies neurodégénératives (maladie de Parkinson, démences frontotemporales, maladie de Huntington, dégénérescences spinocérébelleuses, etc). L’équipe d’Alexis Brice a caractérisé et identifié de nombreux gènes impliqués dans ces maladies avec des applications pour le diagnostic et le conseil génétique. Elle dissèque maintenant les mécanismes qui conduisent à la dégénérescence neuronale au cours de ces maladies et recherche de nouvelles cibles pour leur traitement.

Alexis Brice a précisé après sa nomination que sa volonté est de ” développer une politique de recherche ambitieuse tant sur des questions fondamentales que médicales afin que l’Institut du Cerveau – ICM figure rapidement parmi les centres de neurosciences les plus réputés “. Le Professeur Gérard Saillant, Président de l’Institut du Cerveau – ICM a pour sa part, indiqué que la prise de fonction d’Alexis Brice correspond à une étape décisive pour l’Institut du Cerveau – ICM. Il se félicite de l’arrivée d’Alexis Brice, qui est un chercheur de renommée internationale mais aussi un médecin remarquable, ce profil lui permettra de mener une stratégie de recherche efficace pour développer rapidement les traitements attendus par les millions de malades touchés par les maladies du cerveau et de la moelle épinière.

Vos questions au Pr. Alexis Brice

Quel est votre parcours ?

C’est le parcours d’un clinicien attiré par les neurosciences qui a débuté par une formation clinique en neurologie et s’est poursuivi en neurobiologie. Très vite, j’ai perçu que les progrès de la biologie moléculaire pourraient aider à mieux comprendre et donc à mieux diagnostiquer et traiter les maladies neurologiques. L’approche clinique et génétique de ces maladies a été le point de départ de l’équipe que j’ai constituée, initialement dans l’unité de recherche d’Yves Agid puis d’Etienne Hirsch, et qui s’appuyait sur une banque d’ADN et de cellules provenant de patients. Parallèlement, j’ai eu l’opportunité de créer un département de génétique au sein de l’hôpital qui rassemble les acteurs de cette discipline de l’enfant à l’adulte. Ce Département abrite maintenant le centre de référence « maladies rares » de neurogénétique. Enfin avec Bernard Bioulac, nous avons dirigé l’Institut Thématique Multi-Organismes (ITMO) de Neurosciences, Sciences Cognitives, Neurologie et Psychiatrie créé au sein d’Aviesan (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé)1. Ce fut une belle expérience que de définir de grandes orientations stratégiques, de coordonner les acteurs nationaux et de mener des actions européennes et internationales.

Comment s’organise la gouvernance de l’Institut du Cerveau – ICM ?

Le conseil d’administration de l’Institut du Cerveau – ICM a défini les modalités de sélection et de recrutement de son futur Directeur Général. Un comité international (search committee) a été chargé de sélectionner des personnalités scientifiques et de les présenter au conseil d’administration avant de faire valider le choix par le conseil scientifique international de l’Institut du Cerveau – ICM. Nommé à ce poste le 24 avril 2012 après plusieurs étapes, je travaille en lien avec le conseil d’administration de l’Institut du Cerveau – ICM présidé par Gérard Saillant. Dans le cadre des accords de convergence entre l’Institut du Cerveau – ICM et ses partenaires publics (AP-HP, CNRS, Inserm et Sorbonne Université), j’ai également été nommé Directeur Scientifique de l’IHU-A-Institut du Cerveau – ICM et je suis également directeur du Centre de recherche depuis décembre 2013. Cette évolution à conduit à une gouvernance simplifiée et resserrée au service d’équipes de recherche scientifiquement et financièrement indépendantes. Les chercheurs de l’Institut bénéficient pleinement de la complémentarité et des synergies entre une fondation privée d’intérêt public (Institut du Cerveau – ICM) et les institutions publiques.

Quel est votre rôle à l’Institut du Cerveau – ICM ?

Mettre en œuvre une politique scientifique fondée sur nos objectifs stratégiques de recherche et de formation ; renforcer les axes scientifiques forts déjà identifiés ; favoriser les interactions scientifiques pour générer des projets ambitieux et interdisciplinaires ; recruter de nouveaux chercheurs sélectionnés par le conseil scientifique international ; inscrire l’Institut du Cerveau – ICM dans l’espace international de la recherche ; assurer le fonctionnement, le progrès technologique et l’évaluation des plateformes technologiques sur lesquelles les équipes s’appuient ; organiser des services supports, administratifs et financiers à l’écoute des chercheurs ; créer des synergies et une organisation intégrée entre les équipes administratives de l’Institut du Cerveau – ICM et des institutions publiques ; accroître les liens entre l’Institut du Cerveau – ICM et ses donateurs afin qu’ils partagent les avancées réalisées à l’Institut grâce à leur générosité ; enfin, développer chez tous les acteurs de l’Institut du Cerveau – ICM un sentiment d’appartenance à l’Institut.

Quels sont vos espoirs pour un Institut comme l’Institut du Cerveau – ICM ?

L’Institut doit devenir un des premiers centres de neurosciences à l’échelle internationale avec une forte implication dans la recherche sur les pathologies du système nerveux (maladies neurodégénératives, sclérose en plaques, épilepsies, traumatismes du cerveau et de la moelle, etc). Nous bénéficions de la qualité des chercheurs et cliniciens, des performances des plateaux technologiques de l’Institut, ainsi que du rayonnement que constitue l’Institut Hospitalo-Universitaire de Neurosciences Translationnelles (IHU-A-Institut du Cerveau – ICM) dirigé par Bertrand Fontaine. La recherche translationnelle s’appuie également sur les forces du Pôle des Maladies du Système Nerveux et sur le Centre d’Investigation Clinique localisé dans l’Institut du Cerveau – ICM. Au delà de la biologie et de la médecine, la recherche fondamentale et la recherche clinique en neurosciences nécessitent l’apport de multiples disciplines scientifiques (mathématiques, physique, chimie, informatique, etc) et aussi celles des sciences de l’homme. Mon objectif est de créer un lieu unique de formation, ouvert sur la société afin d’attirer étudiants, chercheurs et médecins du monde entier. L’existence d’un bioincubateur et les collaborations initiées avec les industriels de la santé représentent une opportunité pour aller plus vite et plus loin dans les applications médicales. C’est donc un grand Institut au service de la science et des malades qu’il faut maintenant réaliser avec les chercheurs de l’Institut du Cerveau – ICM.

1 L’Aviesan réunit CEA, CHRU, CNRS, CPU, Inra, Inria, Inserm, Institut Pasteur et IRD pour coordonner la recherche en sciences de la vie et de la santé.

Entretien réalisé en 2012.

Conseil Scientifique International

Pr Dimitri Kullmann — Président, Clinical & Experimental Epilepsy UCL Queen Square Institute of Neurology, Royaume-Uni

Pr Christian Buchel,  Institut für Systemische Neurowissenschaften Universitätsklinikum – Hamburg, Allemagne

Pr Adrienne Fairhall, Department of Physiology and Biophysics, Department of Physics and Department of Applied Mathematics, Washington University, USA

Pr Tamas Gabor, University of Szeged, Department of Physiology, Anatomy and Neuroscience, Hongrie

Pr Magdalena Goetz, LMU Department of Physiological Genomics Helmholz Center Munich, Institute Stem Cell Research, Allemagne

Pr Masud Husain, Wellcome Trust Principal Fellow Nuffield Dept Clinical NeuroscienceUniversity of Oxford, Royaume-Uni

Pr Sabine Kastner, Princeton Neuroscience Institute, USA

Pr Giovanna Malluci, Department of Clinical Neurosciences, University of Cambridge, Royaume-Uni

Pr Eve Marder, Victor and Gwendolyn Beinfield, Brandeis University, USA

Pr Carmen Sandi, Laboratory of Behavioral Genetics Brain Mind Institute – EPFL de Lausanne, Suisse

Pr Erin Schuman, Goethe University Frankfurt, Allemagne

Pr Mikael Simons, Institute of Neuronal Cell Biology (TUM‐NCB) Technical University Munich German Center for Neurodegenerative Diseases (DZNE), Germany

Tutelles

Les partenaires publics de l’Institut du Cerveau – L’AP-HP, le CNRS, l’INSERM et Sorbonne Université – sont présentes aux côtés de l’Institut du Cerveau – ICM depuis le projet de sa création et l’aide aujourd’hui à se développer grâce à un investissement financier et humain. Ses chercheurs, sa « force de frappe », sont en majorité issus de ses partenaires et travaillent au sein de l’Institut où ils bénéficient de plateformes à la pointe de la recherche technologique, d’un Centre de Ressources Biologiques très performant et de la valorisation d’une recherche multidisciplinaire translationnelle.

Assistance Publique Hôpitaux de Paris – AP-HP

En tant qu’établissement public de santé relevant de la Ville de Paris l’AP-HP assure des missions de soins, d’enseignement, de recherche médicale, de prévention, d’éducation de la santé et d’aide médicale urgente. L’AP-HP c’est 38 hôpitaux ou groupes hospitaliers ainsi que l’Hospitalisation à domicile (HAD). L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris a cédé à l’Institut du Cerveau – ICM un terrain de 4 400 m2 sur le site de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

APHP

Centre national de la recherche scientifique – CNRS

Le centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (établissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.

Principal organisme de recherche à caractère pluridisciplinaire en France, le CNRS mène des recherches dans l’ensemble des domaines scientifiques, technologiques et sociétaux.
Avec plus de 32 000 personnes (chercheurs, ingénieurs et techniciens), le CNRS est présent sur l’ensemble du territoire.

CNRS

Inserm

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale est le seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine. Ses chercheurs étudient toutes les maladies du système nerveux, des plus fréquentes aux plus rares. L’Inserm est donc tout naturellement partenaire de l’Institut du Cerveau – ICM.

INSERM

Sorbonne Université

4 000 chercheurs et enseignants-chercheurs et 3000 ingénieurs, techniciens, administratifs et personnels de service travaillent aujourd’hui à Sorbonne Université qui accueille 30 000 étudiants.

Comité des Amis

gerard-saillant

 

Gérard Saillant

Membre Fondateur,
Président de l’Institut du Cerveau – ICM

 

 

jean-todt

 

Jean Todt

Membre Fondateur,
Vice-Président  de l’Institut du Cerveau – ICM

 

 

maurice-levy

 

Maurice Lévy

Co-Président du Comité des Amis de l’Institut du Cerveau – ICM

 

 

Photo_Fondation_David-de-Rothschild1

 

David de Rothschild

Co-Président du Comité des Amis de l’Institut du Cerveau – ICM

 

 

lindsey-owen-jones1

 

Lindsay Owen-Jones

Président d’honneur

 

 

Jean-Luc Allavena

 

Cédric de Bailliencourt

 

Sylvain Héfès

 

François Henrot

 

Jean-Philippe Hottinguer

 

Eddie Misrahi

 

Margaux Primat

 

Christian Schmidt de la Brélie

 

François Thomé

 

Serge Weinberg

Organisation de la recherche

Une approche révolutionnaire

D’un point de vue scientifique, l’approche de l’Institut du Cerveau – ICM est révolutionnaire puisque la recherche y est décloisonnée. Les équipes de recherche sont ainsi indépendantes, mais alliées entre elles par des Programmes Transversaux de Recherche favorisant la mutualisation des compétences.

La recherche fondamentale

C’est la recherche orientée vers les domaines fondamentaux d’une discipline. Elle regroupe les travaux de recherche scientifique n’ayant pas de finalité économique déterminée au moment des travaux. Pour autant, cette approche est essentielle : elle permet de connaître et de comprendre le fonctionnement des systèmes de l’organisme.

La recherche clinique

L’être humain est au coeur de cette approche encore trop peu répandue. Malade ou en bonne santé, le sujet participe à des protocoles pour améliorer la connaissance d’une pathologie ou d’une thérapeutique.

> La recherche clinique

La recherche translationnelle

C’est le lien essentiel entre la recherche fondamentale et la recherche clinique. Elle permet aux patients de bénéficier plus rapidement des innovations diagnostiques et thérapeutiques. Elle est la base de la recherche menée à l’Institut du Cerveau – ICM.

Réunir ces trois activités dans un même ensemble, dans un même mouvement, c’est assurer plus rapidement la découverte de nouveaux traitements.

Domaines et thématiques

5 domaines Scientifiques majeurs :

  • Neurobiologie moléculaire et cellulaire
  • Neurophysiologie intégrative
  • Neurosciences cognitives
  • Neurosciences cliniques et translationnelles
  • Modélisation computationnelle en neurosciences

Thématiques Scientifiques transversales :

  • Neurogénétique
  • Neuroimmunologie
  • Cellules souches et Réparation
  • Motoneurone : du corps cellulaire à la synapse
  • Etude des organelles dans les maladies neurodégénératives
  • Etude des protéinopathies et mécanismes de propagation
  • Analyse des données multimodales
  • Méthodologies pour traiter les maladies rares neurologiques

PROJETS THÉMATIQUES TRANSVERSAUX

L’Institut du Cerveau – ICM a choisi d’organiser la recherche autour de programmes de recherche transversaux et pluridisciplinaires pour être en mesure relever les défis liés à la compréhension des maladies du système nerveux.

La stratégie scientifique interne se focalise sur notre capacité à soutenir une science fondamentale et appliquée d’excellence, mais surtout à faire émerger des concepts novateurs dans l’Institut. L’Institut du Cerveau – ICM a donc choisi d’organiser la recherche autour de programmes de recherche transversaux et pluridisciplinaires pour être en mesure relever les défis liés à la compréhension des maladies du système nerveux. Cette organisation implique tous les chercheurs de l’Institut du Cerveau – ICM dans les choix scientifiques/technologiques et renforce le la collaboration entre les acteurs.

La création des groupes thématiques scientifiques favorise les collaborations internes, permet de développer les approches pluridisciplinaires, assure une innovation technologique au sein des plateformes et favorise la prise de risque. Un centre de recherche excellent est avant tout un ensemble de projets partageant une vision commune.

APPEL D’OFFRE : PROGRAMME « BIG BRAIN THEORY »

L’Institut du Cerveau – ICM et l’IHU ont annoncé en juin 2015 le lancement du Programme Big Brain Theory. Ce nouveau programme d’appel d’offre permettra l’attribution de subventions pour de nouveaux projets innovants et interdisciplinaires en neurosciences pour les chercheurs et les cliniciens de l’Institut.

L’Institut du Cerveau – ICM espère que chaque « Big Brain Theory » visera à engager chaque chercheur (Principal Investigator) et les plateformes dans un effort de collaboration pour élargir l’impact d’une recherche au niveau individuel et d’élaborer de nouveaux projets pionniers se traduisant par des avancées collectives et qui deviendront les symboles de l’Institut.

don fiscalité 31 décembre 2020

Membres fondateurs

gerard-saillant

Gérard Saillant

Professeur de chirurgie orthopédique et traumatologique
Président de l’Institut du Cerveau – ICM

Ex-Professeur de chirurgie orthopédique, doyen de la faculté de médecine, chef du service de Chirurgie orthopédique, traumatologique et réparatrice à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière depuis 1993, Gérard Saillant est l’un des plus éminents spécialistes de la médecine du sport et de la chirurgie de la colonne vertébrale.

 

jean-todt

Jean Todt

Président de la FIA
Vice-Président de l’Institut du Cerveau – ICM

 

« Tout au long de mon parcours professionnel, j’ai eu l’opportunité de rencontrer des gens extraordinaires, et parmi eux le Professeur Gérard Saillant. Ensemble, nous avons éprouvé le besoin de faire quelque chose en faveur des autres. C’est pourquoi nous avons réuni des personnalités d’horizons différents qui ont toutes souhaité s’engager personnellement dans la création d’un centre de recherche pour le cerveau et la moelle épinière, domaine dont le potentiel d’amélioration est immense. Nous mesurons toute l’ambition de ce projet, les obstacles qui nous attendent… mais aussi et surtout le formidable espoir qu’il représente. »

 

yves-agid

 

Yves Agid

Professeur honoraire de neurologie et de neurosciences

 

Professeur des universités, praticien hospitalier, ex-chef du service de neurologie de l’hôpital Pitié-Salpêtrière, Yves Agid est également docteur ès sciences, directeur de l’Institut fédératif des neurosciences du CHU Pitié-Salpêtrière. Lauréat du grand prix INSERM 2001, il a été récompensé pour l’ensemble de ses recherches en neurosciences. Sa pratique clinique s’exerce principalement sur les maladies du mouvement (Parkinson, dystonies, tremblements…), la neuropsychologie (troubles intellectuels et psychologiques de toute nature) et la neurogénétique (maladies héréditaires du système nerveux).

 

 

Luc Besson

Réalisateur

 

« Les maladies neurologiques touchent tout le monde sans aucune distinction, ni d’âge, ni de race, ni de condition sociale.C’est pour cela que je souhaitais que mon soutien permette d’attirer l’attention du public sur la nécessité de voir l’ouverture d’un centre de recherche et de soins tel que celui-ci. »

 

louis-camilieri

 

Louis Camilleri

Président d’Altria

 

« Avant tout j’ai été particulièrement impressionné par la générosité et la motivation des initiateurs. Mais aussi par le nombre considérable de pathologies concernées par l’Institut du Cerveau – ICM… Alors, si ma contribution aussi modeste soit-elle, peut aider à ce que cet établissement voit rapidement le jour et changer la vie de ceux qui sont atteints par ces maladies qui touchent le cerveau et la moelle épinière, cela n’aura pas été vain. »

 

jean-glavany

Jean Glavany

Ancien ministre

 

« Le projet d’Institut du Cerveau – ICM est une idée généreuse portée par un groupe d’amis désireux de la concrétiser ensemble. Mais cette aventure humaine ne sera belle que si nous savons entraîner dans ce projet des milliers de soutiens. Au sein de l’équipe, j’essaie d’apporter ma modeste expérience pour nouer des liens et des partenariats avec tous les partenaires institutionnels potentiels : ministères, région, Ville de Paris, Université, Assistance Publique et Hôpitaux de Paris, Caisse des Dépôts, grands organismes de recherche. »

 

maurice-levy

Maurice Lévy

Président du Directoire de Publicis groupe
Co-président du Comité des Amis de l’Institut du Cerveau – ICM

 

« Le nombre et la complexité des maladies touchant le cerveau, la moelle épinière et le système nerveux vont en croissant. Il fallait une grande initiative pour réunir les chercheurs autour d’un grand projet. C’est chose faite avec l’Institut du Cerveau – ICM, probablement la plus importante initiative dans la recherche médicale depuis un demi-siècle avec des hommes et des talents exceptionnels de dévouement et de qualité. »

 

olivier-lyon-caen

Olivier Lyon-Caen

Professeur de neurologie, ancien Directeur du Pôle des Maladies du Système Nerveux du CHU Pitié-Salpêtrière

 

Professeur à la faculté de médecine Paris VI, docteur en médecine, neurologue, chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Olivier Lyon-Caen est également membre de l’unité 360 de l’INSERM. Le professeur Lyon-Caen est particulièrement impliqué dans les maladies de la myéline (sclérose en plaques), les maladies métaboliques et la neuro-immunologie.

 

jean-paul-martel

 

Jean-Pierre Martel

Avocat

 

« Un avocat est par nature un homme qui s’intéresse aux autres et qui met son énergie et ses connaissances au service des causes dans lesquelles il s’engage. Avec l’Institut du Cerveau – ICM, j’ai eu la chance de rencontrer des hommes d’exception réunis autour d’un même projet, d’une grande cause. Alors oui, je suis heureux de m’y impliquer personnellement et de lui apporter le soutien et le savoir-faire de mon cabinet. Ce sera ma contribution, et j’en suis fier, à la réalisation de l’Institut du Cerveau – ICM et à sa réussite. »

 

max-mosley

 

Max Mosley

ex-Président de la FIA

 

 « La Fondation FIA a choisi de soutenir l’Institut du Cerveau – ICM car les plus graves traumatismes liés aux accidents de la route restent malheureusement les lésions de la moelle épinière et du cerveau. Or, ce type d’accident est toujours trop fréquent. Les recherches menées par l’Institut du Cerveau – ICM vont permettre de développer des traitements efficaces pour soigner ces lésions. Ce soutien rejoint donc les objectifs que nous nous étions fixés dans le cadre de notre campagne internationale pour la sécurité routière. »

 

 

lindsey-owen-jones1

Lindsay Owen-Jones

Président d’honneur de L’Oréal
Président d’Honneur du Comité des Amis de l’Institut du Cerveau – ICM

 

 « L’Institut du Cerveau – ICM est un grand projet porté par une équipe de chercheurs exceptionnels que je suis fier de soutenir. Ma vie professionnelle a été une suite de défis économiques et sportifs. Une vie comblée qui m’incite aujourd’hui à me tourner vers les autres et à m’engager auprès de ceux qui relèvent cet enjeu majeur de santé publique. »

 

 

Photo_Fondation_David-de-Rothschild1

David de Rothschild

Président de la Banque Rothschild & Cie
Co-président du Comité des Amis de l’Institut du Cerveau – ICM

 

 « Les multiples défis que lance à la science l’allongement de la vie, avec ses conséquences sur le développement des maladies du cerveau, méritent que nous
fassions un effort de recherche conséquent. En outre, on peut ressentir une certaine fierté nationale à voir ce beau projet qu’est l’Institut du Cerveau – ICM prendre corps à Paris, rassembler des médecins et des chercheurs éminents venus du monde entier, et ce non seulement sur fonds publics mais aussi grâce au soutien de donateurs. »

 

michael-schumacher

Michael Schumacher

Pilote de Formule 1

 

 « Au départ ce sont des raisons strictement personnelles qui m’ont amené à m’intéresser à l’Institut du Cerveau – ICM et notamment les liens étroits qui m’unissent à Jean Todt et au Professeur Saillant. J’étais sûr que je pouvais leur faire confiance à 100 %. C’était, et c’est encore aujourd’hui, pour moi très important. Cette idée de créer un centre de recherche est fascinante par bien des aspects : parce qu’il va aider à comprendre les mécanismes du cerveau et à trouver des solutions pour les soigner. Ceux qui sont privilégiés par la vie se doivent d’aider ceux qui le sont moins et notamment ceux qui souffrent. J’estime donc qu’il est de mon devoir de les aider pour que ce projet aboutisse. Mon rôle au sein de l’Institut du Cerveau – ICM a été tout d’abord de les soutenir financièrement. Aujourd’hui, je souhaite mettre ma notoriété au service de l’Institut du Cerveau – ICM de façon à populariser le projet, notamment auprès d’entreprises susceptibles de nous rejoindre. »

 

serge-weinberg

Serge Weinberg

Président de Weinberg Capital Partners
Trésorier de l’Institut du Cerveau – ICM

 

 « Les maladies du cerveau concernent un nombre croissant de personnes. C’est un enjeu majeur pour l’avenir de nos sociétés. En aidant ce projet exemplaire reposant sur une collaboration étroite public-privé, en participant à une équipe associant scientifiques, chefs d’entreprise, personnalités, en aidant au financement de l’Institut du Cerveau – ICM, j’ai le sentiment de faire oeuvre utile. »

Conseil d’Administration

Collège des fondateurs

  • Gérard Saillant, Président
  • Jean Todt, Vice-Président
  • Serge Weinberg, Trésorier
  • Jean Glavany, Secrétaire
  • Jean-Pierre Martel

 

Collège des personnalités qualifiées

  • Philippe Menasché, Hôpital Européen Georges Pompidou
  • Richard Frackowiak, École Polytechnique Fédérale de Lausanne
  • Elisabeth Tournier-Lasserve, Université Paris Diderot

 

Collège des membres de droit

  • Erik Domain, Représentant de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP)
  • Bernard Poulain, représentant du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
  • Gilles Bloch, représentant de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM)
  • Bruno Riou, représentant de l’Université Pierre et Marie Curie (Sorbonne Université)

 

Collège des Amis de la Fondation

  • Maurice Lévy
  • Martine Assouline
  • Christian Schmidt de la Brélie

 

Commissaire du gouvernement

  • Philippe Ritter

Gouvernance

Une gouvernance centrée sur l’efficacité et la flexibilité

L’Institut du Cerveau – ICM adopte une gouvernance reposant sur un partenariat fort entre le secteur public et le secteur privé, comme en témoigne la représentativité des membres de son Conseil d’administration et de ses organes de direction. Ils veillent à l’adéquation entre structures et ressources, et objectifs scientifiques. La Direction met en place des contrôles assurant l’efficacité de la gestion, évalue régulièrement le travail et le résultat des équipes, veillant ainsi au maintien de l’excellence. Dans son rapport annuel, l’Institut du Cerveau – ICM communique sur sa mission et ses résultats, dans un souci de totale transparence vis­-à­-vis de ses partenaires.

Les instances de gouvernance

En savoir plus