Stagiaire étude voix longitudinal

Poste à pourvoir : dès que possible
Type de contrat : Stage
Domaine d'activité : Equipes scientifiques
Type d'annonce : ICM

Missions principales :

Les troubles de la voix, connus sous le nom de dysarthrie hypokinétique, sont l’un des premiers symptômes à apparaître dans la maladie de Parkinson. Il existe un grand nombre d’articles sur la détection de la maladie de Parkinson par l’analyse de la voix, mais peu se sont concentrés sur les stades précoces de la maladie et peu au travers d’enregistrements téléphoniques. L’objectif de ce stage est d’étudier les changements vocaux dus à la maladie de Parkinson aux stades précoces et précliniques, et de développer des modèles de détection et de surveillance automatiques, basés sur l’évolution longitudinale des caractéristiques vocales.

Afin d’atteindre cet objectif, plusieurs approches d’apprentissage automatique seront utilisées, appliquées sur des enregistrements audio et téléphoniques de la base de données ICEBERG (comprenant des sujets Parkinsoniens débutants, des sujets au stade préclinique et des sujets sains).

Lieux du stage : Telecom SudParis, Institut Polytechnique de Paris, 19 rue Marguerite Perey 91120 Palaiseau et l’ICM (Hôpital Pitié-Salpêtrière)

Encadrants :  Dijana Petrovska (dijana.petrovska@telecom-sudparis.eu)  Laetitia Jeancolas (laetitia.jeancolas@icm-institute.org) Stéphane Lehéricy (stephane.lehericy@icm-institute.org)

Savoir-faire

  • Un stage ou projet antérieur dans le domaine de l’intelligence artificielle serait un atout.

Savoir

  • Connaissances en machine learning (dont réseaux de neurones) et en traitement du signal
  • Pratique de l’anglais et du français
  • Maîtrise de la programmation en Matlab et Python

Savoir-être

  • Esprit de collaboration (travail avec plusieurs équipes)
  • Motivation scientifique