Un(e) Ingénieur(e) de Recherche (H/F)

Poste à pourvoir : 01/05/2022
Type de contrat : Contrat à durée déterminée 18 mois
Domaine d'activité : Equipes scientifiques
Type d'annonce : ICM

Missions principales

  • L’ingénieur de recherche est chargé de l’analyse des données électrophysiologiques obtenues lors d’expérimentations dans le cadre de protocoles de recherche biomédicale portant sur la personne humaine.
  • Interactions avec l’équipe (cliniciens, chercheurs, ARC, etc…)
  • Réaliser le traitement et l’analyse des données en vue de leur interprétation,
  • Evaluer les différentes méthodes d’analyse et choisir les plus appropriées selon les objectifs du programme de recherche
  • Proposer des évolutions dans l’analyse des données électrophysiologiques en fonction des besoins nouveaux
  • Organiser et contrôler les interventions de maintenance préventive et les interventions de dépannage

Savoir-faire

  • Il/elle saura réaliser les systèmes de prise de mesure, d’acquisition et de traitement des données ainsi que traduire une demande en spécifications techniques.
  • Il/elle saura planifier une demande en spécifications techniques.

 Savoir

  • Le/la candidat(e) aura un niveau ingénieur (thèse de science) avec une expérience professionnelle en qualité d’ingénieur de recherche dans le domaine de l’électrophysiologie et l’analyse du mouvement.
  • Le/la candidat(e) aura des connaissances approfondies des méthodes d’analyse et du traitement du signal électrophysiologique
  • Il/elle maitrisera les logiciels suivants : logiciel d’acquisition, MATLAB (the MathWorks®), Pack Office (Word, Excel, Powerpoint), statistiques (R®)
  • Il/elle aura de bonnes connaissances en statistiques
  • Il/elle maîtrisera l’anglais technique lu et écrit

Savoir-être

  • Le/la candidat(e) s’intégrera dans une équipe dynamique et travaillera en étroite relation avec le responsable du projet et d’autres chercheurs/personnel technique.
  • Il/elle fera preuve d’une grande autonomie, d’un bon relationnel, ainsi que d’une bonne capacité d’interaction et de communication.
  • Le/la candidat(e) sera amené(e) à être en contact direct avec les sujets venant participer aux expérimentations (volontaires et patients atteints de pathologies neurologiques)